Energie Deslandes

Découverte d'un champ de pétrole "immense" en Iran. Qu'est-ce que cela change ?

Pétrole
11 Novembre 2019
Aucun commentaire

La nouvelle est tombée hier : l'Iran a annoncé avoir découvert un nouveau champ pétrolifère. Les estimations tablent sur 53 milliards de barils de pétrole. Champ "immense" d'après l'Iran. "Colossal" d'après des sites d'information.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Vraiment ? Si effectivement un tel champ présente des réserves assez formidables, il faut le mettre en perspective avec notre consommation quotidienne de pétrole : près de 100 millions de barils consommés chaque jour !
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Cela veut dire que les 53 milliards de barils nouvellement découverts ne tiendraient que... 530 jours. Même pas 1 an et demi ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que notre consommation de pétrole est totalement boulimique.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Il y a aussi un autre aspect à prendre en compte : la taille du robinet. C'est le débit auquel ce pétrole peut être extrait. Et il n'est pas envisageable d'extraire 100 millions de baril par jour de ce champ de pétrole.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
La mise en service d'un tel champ prend, au minimum et quand tout va bien, environ 5 ans. Tiens, ça tombe bien, l'AIE a annoncé que le pétrole de schiste américain ne fournirait plus assez en 2025. Ce champ va peut-être nous permettre de gagner 6 mois, qui sait ? Bon, comme le pays est sous sanctions américaines, ce pétrole ne nous évitera pas la claque prévue par l'AIE en 2025. Et il faut espérer que ça ne donne pas encore plus envie aux USA de faire la guerre.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Bref, la seule chose que ce champ de pétrole risque d'amener à court terme, c'est une guerre. Toujours aussi sympa le pétrole, n'est-ce pas ?

Mise à jour :

Il aura suffit d'attendre quelques jours pour qu'une nouvelle information parviennent à nos oreilles : sur les 53 milliards de barils "découverts", il n'y aurait en réalité que 22 milliards de réellement nouveaux. Les 31 autres milliards de barils font déjà partis d'un champ existant déjà comptabilisé dans les réserves de l'Iran. Ce champ est en réalité passé de 31 à 53 milliards grâce à ces nouvelles découvertes.

Donc si je refais rapidement le calcul à partir de ces nouvelles données, 22 milliards de barils correspondent à 220 jours de consommation mondiale, soit à peine plus de 7 mois en tout et pour tout.

Il n'y a vraiment pas de quoi repousser la crise énergétique qui nous guette.

A propos de l'auteur

Guillaume Deslandes

Guillaume Deslandes


Je suis ingénieur en efficacité énergétique, spécialisé dans le changement des habitudes. Je suis très attaché à la protection de l'environnement. La pollution de l'air et de l'eau m'a toujours interpellé. Je suis passionné par l'optimisation énergétique : soit en passant par les comportements, soit en utilisant les solutions technologiques à bon escient. Curieux de nature, je suis toujours en train de tester de nouvelles solutions permettant de mieux utiliser l'énergie, de diminuer son impact environnemental et d'économiser son argent. Mon but est de partager avec vous mes connaissances, mes expériences et mes méthodes pour vous permettre de réaliser votre transition énergétique en toute sérénité.

Commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

50% de la production pétrolière de l'Arabie Saoudite à l'arrêt. Quelles conséquences ?

L'Arabie Saoudite est actuellement un pays en guerre contre le Yémen voisin. Depuis 2015. Ce qui vient de se passer hier risque fort d'avoir une répercussion mondiale, mais aussi...

Lire la suite

Pétrole - Arabie Saoudite. La situation se calme.

Le prix du pétrole aura donc bien augmenté suite aux attaques de drones sur l'Arabie Saoudite. Mais les déclarations de divers pays auront permis de contenir la flambée...

Lire la suite

Nucléaire français : Va-t-on perdre la moitié de notre puissance électrique nucléaire d'ici 10 ans ?

Le Canard Enchaîné vient de communiquer une information très importante pour l'avenir énergétique de la France. EDF, l'IRSN et l'ASN sont en train d'&...

Lire la suite